Skip to content

Annie Ernaux, les écritures à l’œuvre

Annie Ernaux, les écritures à l’œuvre published on

Les actes du colloque « Annie Ernaux : les écritures à l’œuvre » (Université de Picardie Jules Verne, 16 et 17 mars 2017) viennent d’être publiés sur Fabula. Réuni par Aurélie Adler et Julien Piat, avec la collaboration de Véronique Montémont, ce dossier a pour objet de mettre en évidence la pluralité des écritures et la recherche formelle dans l’œuvre d’Annie Ernaux, en tenant compte non seulement des textes, mais aussi des entretiens et des interventions médiatiques de l’auteure.

Table des matières:

Nouvelle parution: ‘Hôtel Casanova et autres textes brefs’

Nouvelle parution: ‘Hôtel Casanova et autres textes brefs’ published on

Ce livre rassemble douze textes brefs d’Annie Ernaux, en version poche et accessible (2 euros). Présentation de l’éditeur:

«J’ai retrouvé une lettre de P. dans un dossier de factures datant des années quatre-vingt. Une grande feuille blanche pliée en quatre, avec des taches de sperme qui avaient jauni et durci le papier, lui donnant une contexture transparente et granuleuse. Il y avait seulement écrit, en haut, à droite, Paris, 11 mai 1984, 23 heures 20, vendredi. C’est tout ce qu’il me reste de cet homme.»

Passion sensuelle, amour maternel heurté, vertiges du transfuge, écriture-révolution, hommage à Pierre Bourdieu… En douze textes, composés entre 1984 et 2006, ce recueil est une invitation à découvrir l’écriture rare d’Annie Ernaux et à s’initier, pas à pas, à ses thèmes les plus obsessionnels et fondateurs.

Source: http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio-2/Hotel-Casanova-et-autres-textes-brefs

Journée d’études ‘Le romanesque dans Écrire la vie’

Journée d’études ‘Le romanesque dans Écrire la vie’ published on

Une journée d’études consacrée à Annie Ernaux se tiendra à la Maison de la recherche de Lille le 29 novembre 2019, autour du thème ‘Le Romanesque dans Écrire la vie‘. Le programme complet est disponible ici.

Annie Ernaux à Edimbourg

Annie Ernaux à Edimbourg published on

Annie Ernaux participera au festival littéraire d’Edimbourg le mercredi 21 août, pour discuter des Années et sa traduction en anglais. Le lendemain, elle sera à l’Institut Français d’Ecosse, pour une rencontre littéraire en français avec Elise Hugueny-Léger et Lyn Thomas portant sur son œuvre et sa carrière. L’enregistrement audio de cette rencontre est disponible ici.

Rencontre littéraire, Institut Français d’Ecosse

Annie Ernaux, lauréate du prix Formentor

Annie Ernaux, lauréate du prix Formentor published on

Annie Ernaux vient de recevoir le prestigieux prix international Formentor. Créé en 1960 et restauré en 2011, ce prix a déjà été remis à Borges, Beckett, Gadda, Sarraute, Fuentès, Goytisolo, Vila-Matas… Le jury a voulu ainsi récompenser Ernaux, pour son oeuvre autobiographique et son écriture sincère et ‘implacable’.

Annie Ernaux finaliste du Man Booker International Prize

Annie Ernaux finaliste du Man Booker International Prize published on

La traduction en anglais des Années, The Years (trad. Alison Strayer), fait partie de la sélection finale des ouvrages en lice pour le prestigieux Man Booker International Prize. La remise du prix aura lieu le 21 mai, à Londres.

https://www.avoir-alire.com/annie-ernaux-finaliste-du-man-booker-international-prize-2019

Les Années en anglais

Les Années en anglais published on

La maison d’édition Fitzcarraldo editions vient de publier la traduction des Années (traduction Alison L. Strayer), https://fitzcarraldoeditions.com/books/the-years.

Présentation de l’éditeur:

“Considered by many to be the iconic French memoirist’s defining work, The Years is a narrative of the period 1941 to 2006 told through the lens of memory, impressions past and present, cultural habits, language, photos, books, songs, radio, television, advertising and news headlines. Annie Ernaux invents a form that is subjective and impersonal, private and communal, and a new genre – the collective autobiography – in order to capture the passing of time. At the confluence of autofiction and sociology, The Years is ‘a Remembrance of Things Past for our age of media domination and consumerism’ (New York Times), a monumental account of twentieth-century French history as refracted through the life of one woman.”