Skip to content

Annie Ernaux à Edimbourg

Annie Ernaux à Edimbourg published on

Annie Ernaux participera au festival littéraire d’Edimbourg le mercredi 21 août, pour discuter des Années et sa traduction en anglais https://www.edbookfest.co.uk/the-festival/whats-on/annie-ernaux-13274. Le lendemain, elle sera à l’Institut Français d’Ecosse, pour une rencontre littéraire en français avec Elise Hugueny-Léger et Lyn Thomas portant sur son œuvre et sa carrière http://www.ifecosse.org.uk/Rencontre-litteraire-Annie-Ernaux.html.

Annie Ernaux, lauréate du prix Formentor

Annie Ernaux, lauréate du prix Formentor published on

Annie Ernaux vient de recevoir le prestigieux prix international Formentor. Créé en 1960 et restauré en 2011, ce prix a déjà été remis à Borges, Beckett, Gadda, Sarraute, Fuentès, Goytisolo, Vila-Matas… Le jury a voulu ainsi récompenser Ernaux, pour son oeuvre autobiographique et son écriture sincère et ‘implacable’.

Annie Ernaux finaliste du Man Booker International Prize

Annie Ernaux finaliste du Man Booker International Prize published on

La traduction en anglais des Années, The Years (trad. Alison Strayer), fait partie de la sélection finale des ouvrages en lice pour le prestigieux Man Booker International Prize. La remise du prix aura lieu le 21 mai, à Londres.

https://www.avoir-alire.com/annie-ernaux-finaliste-du-man-booker-international-prize-2019

Les Années en anglais

Les Années en anglais published on

La maison d’édition Fitzcarraldo editions vient de publier la traduction des Années (traduction Alison L. Strayer), https://fitzcarraldoeditions.com/books/the-years.

Présentation de l’éditeur:

“Considered by many to be the iconic French memoirist’s defining work, The Years is a narrative of the period 1941 to 2006 told through the lens of memory, impressions past and present, cultural habits, language, photos, books, songs, radio, television, advertising and news headlines. Annie Ernaux invents a form that is subjective and impersonal, private and communal, and a new genre – the collective autobiography – in order to capture the passing of time. At the confluence of autofiction and sociology, The Years is ‘a Remembrance of Things Past for our age of media domination and consumerism’ (New York Times), a monumental account of twentieth-century French history as refracted through the life of one woman.”